mercredi 19 décembre 2018

La Vie de Rêve, BigFlo et Oli





Bonjour tout le monde ! Après avoir parlé des animations de Noël (deux fois), je me suis dit que j'allais parler de quelque chose de totalement différent, histoire d'avoir une petite pensée pour tout ceux qui n'aiment pas les bonnets, pulls, ou chants de Noël. Donc, changeons de refrain !



Le 23 novembre, date phare pour tout bon visionnaire (membre du fan club de bigflo et oli), la Vie de Rêve est parue. C'était un album assez attendu, surtout sachant qu'il est sorti le jour du concert des deux rappeurs à Amiens (Haut de France, Somme) pour leur album précédent.



Image associée Concrètement, le public en a pensé quoi ? Après avoir été certifié Disque d’or en dix jours à peine, et avoir récolté énormément d’excellentes critiques, les fans ont tout bonnement été conquis.

Les deux frères nous avaient déjà laissé un aperçu de ce nouvel opus de leur carrière, à travers notamment “Nous aussi 2” ou “Demain” en featuring avec Petit Biscuit. Le CD est une réponse directe à “La Vraie Vie”, avec le même nombre de chansons, et surtout, un nouveau solo de BigFlo en miroir de celui qu’Oli avait produit. Et paradoxalement, on trouve un grand nombre de chansons assez triste, telles que “Château de Sable” ou “Rendez-vous là haut”.
Image associée Au regard de leur premier EP “Le trac”, on se rend compte d’à quel points ils ont progressé. Leurs textes ont toujours été très construit, et ils sont toujours restés simples et humble, mais quelque chose a changé. La Vie de Rêve est un bilan de leur début de carrière : l’argent et les visionnaires se sont accumulés, le succès a été posé sur un plateau grâce à leur plume et leur flow, mais ils ont travailler sans arrêt pour se maintenir à niveau, ils se sont battus et se battent encore en permanence contre leurs insécurités, ont du mal à reconnaître leur propre légitimité. Mais leur style s’est aussi affiné, et en même temps élargi. Leurs phrases sont plus percutantes, ils ont affirmé un écriture forte et poétique, et en même temps, ont assumé leurs envies de rap “old school”, ce pourquoi ils ont été rejoint par Soprano et Black M sur le morceau “C’est que du Rap” ou “La seule”, avec Kacem Wapalek et Naâman, et des morceau plus chantés, avec “Château de Sable” et “Sur la Lune”.

Ce que moi j’en ai pensé personnellement ? Après avoir écouté leurs premiers singles, je n’étais pas franchement convaincue par les sons de scène, surtout “Nous aussi 2” parce que je n’avais pas aimé “Nous aussi”. Mais après l’avoir entendu en concert, j’ai été obligée de revoir mon avis sur ces titres. Pour moi, ils demeurent cependant les morceaux les plus plats de l’album, parce qu’ils ont des paroles tellement brillantes ailleurs. Mon morceau préféré reste “Florian” pour son instrumentale simple et ses paroles à la fois douces et violentes, truffées de références au passé, pleines d’espoir et de violences, qui montrent une personnalité contrasté et puissante. Et je vais mettre “Rentrez chez vous” en mentions honorables car il me paraît impensable d’ignorer ces paroles d’une profondeur extraordinaire, cette story-telling excellente.

Si vous avez l’occasion, allez écouter quelque titres…

"Si tu m'écoutes, je veux que tu saches que tu peux le faire 
Qu'une seule seconde de vie vaut bien plus qu'une éternité de néant 

J'attends plus la vague, j'attends le calme 
Petit prince est devenu le roi de son château de sable"

_____ Florian - BigFlo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire