dimanche 5 juin 2016

Critique 9 - « Powerless »

La fiction s'intitule Powerless et est écrite par Apocalypse. Comme en ce moment aucune fiction n'est vraiment bien avancée, je ne peux pas vous faire un long résumé, mais ce n'est pas grave.
C'est l'histoire d'Azrael. C'est un garçon, très timide. Une nuit, il décide d'envoyer un message en « anonyme » à la personne qu'il aime, une jeune fille du nom d’Amandyne, lui proposant de la rencontrer. Il ne va pas au rendez vous qu'il a fixé lui-même. C'est pour cela qu'elle ne sait pas qui lui a envoyé le fameux message. Et, comme la vie peut parfois être cruelle, elle commence à penser que c'est Nori, le meilleur ami du protagoniste qui souhaitait la voir. Ils font une sortie tous les trois. Mais, suite à cela, elle annule leur rendez-vous suivant ce qui fait profondément souffrir Azrael qui décide de la rayer de sa vie. Mais de notre point de vue de lecteur, on sait qu'Amandyne cache un secret, bien que nous ne sachions pas encore quoi...

~~

Les points positifs :

-Les prénoms sont trop beaux !
-L'histoire est bien décrite au niveau des sentiments
-L'histoire d'amour est décrite du point de vue d'un garçon ! C'est une des premières fois que je vois ça.
-Azrael est plutôt attachant.

~~

Les points négatifs :

-Bon, j'avoue. Je trouve que les deux derniers chapitres se ressemblent un peu, ils ne parlent que d'acceptation, et j'attends un peu de savoir ce que cache Amandyne...

(C'est pas un point négatif, mais juste un toute petite remarque en passant : Azrael est un beau prénom, je l'adore, mais il m'a d'abord fait penser au méchant dans les schtroumpfs) 

2 commentaires:

  1. Pauvre méchant dans les schtroumfs... .-.
    Bravouille Apooooo ! Je savais que tu passerais dans la Gazette avec une de tes fictions et j'ai eu raison ! *^* Bon celle-là, je l'ai pas lu mais j'aurais pu si la flemme n'aurait pas envahie mon corps.. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour tout le monde ! Je suis très agréablement surprise de voir que ma fiction est passée dans la gazette. A mes débuts de Lapino, quand mes fictions sont devenues publiques, j'avais ce rêve que ce petit journal critique l'une de mes oeuvres, et c'est vraiment génial.
    (Au passage, merci à Zozo pour m'avoir prévenue sinon je ne m'en serais jamais aperçue !)
    Merci beaucoup. Ca me fait très plaisir. :)

    — Apocalypse.

    RépondreSupprimer