mardi 3 novembre 2015

Critique 6 – Encore 335 jours avant toi

Après une longue inactivité de la Gazette, quelques nouveaux journalistes recrutés par Lapino ont repris les clefs de celle-ci ! Je vous présente enfin, après de longs mois d'attente, une toute nouvelle fiction sur une très belle histoire d'amitié pleine de poésie « Encore 335 jours avant toi » de Floody. 


Beaucoup de chapitres sont sortis. On apprend qu'Armance et Théo, les deux héros de l'histoire, ont été séparés à leur entrée au collège. Ils se promettent qu'un jour, ils se reverront pour voir éclore les bourgeons malgré les moqueries de leurs camarades et les interdictions de leurs parents. Ils gardent contact en s'envoyant des lettres tous les six jours. On apprend aussi qu'ils vivent dans un monde parallèle, c'est pourquoi ils appellent l'année « Calendrier » et ont de d'autres mots assez spéciaux. 

Le titre est intriguant et mystérieux, tout ce que j'aime ! Le récit est présenté sous forme de lettres, ce qui est peu commun, malheureusement elles sont un peu trop courtes. A chaque fin de celle-ci, une petite phrase toujours avec le mot « pluie » est écrite comme « Que la pluie reste fraîche ! » ou « Que la pluie reste sur l'herbe ». Ceci apporte « une touche de magie » à la lettre.

Le nom Armance est un nom peu commun et beau mais le prénom Théo est trop souvent pris dans les récits. Le « hic » du récit est que quelques fois, des points d'exclamations ou d'interrogations sont à la suite, ce qui n'est pas correct en français mais je ne vais en faire tout un scandale pour si peu, le scénario, le titre et le style d'écriture sont superbe !

En conclusion, la fiction est très bien écrite et originale, les chapitres sont 
malheureusement un peu trop courts. Cette histoire mérite d'être connue et lue !

Bon jeu !

1 commentaire: