dimanche 22 mars 2015

Conseil 9 - Les dialogues

Bonjour ! Comme promis, cette semaine, notre sujet sera les dialogues. En effet, il est assez difficile de faire parler un personnage en rendant ses paroles à la fois naturelles, logiques, et intéressantes. La difficulté se pose surtout lorsque l'on doit répondre.

Par exemple, pour la rencontre de deux personnages. Vous devez absolument faire parler vos deux personnages, qui ne se connaissent pas, alors qu'ils se croisent. Comment allez-vous vous y prendre pour faire en sorte que le personnage A parle au personnage B en particulier ?
Il serait assez étrange que le personnage A dise "Bonjour !" en pleine rue au personnage B, alors qu'ils ne se connaissent pas. Généralement, on va intégrer une difficulté pour le personnage A. Par exemple, il doit connaître l'heure, et va demander au personnage B. Mais là encore se pose une question : pourquoi lui, parmi tant d'autres dans une rue ? Là, on peut utiliser plusieurs prétextes. Par exemple, ça peut être une rue quasiment déserte, ou bien il prend quelqu'un au hasard, la personne la plus proche de lui qui se trouve être B. 

Ensuite, il y a la réponse. Même si B répond l'heure à A, il semblerait étrange qu'ils fassent connaissance à partir d'une si courte discussion. Là, on peut introduire des "points communs". Comme par exemple, B dit à A qu'il comprend très bien le sentiment de ne pas connaître l'heure, car avant il était dans une situation similaire. Mais cette situation semble peu naturelle car on ne raconte pas ça à quelqu'un dont on ne connait rien. Ainsi, avant d'intégrer des points communs, on peut utiliser un avertissement. "Si vous voulez prendre le prochain tram, dépêchez-vous, il ne vous reste que deux minutes", et à partir de là démarre une conversation, où l'autre répondra "Mais apparemment, aujourd'hui il y a des perturbations, alors je vais certainement arriver en retard à cause de ça..." - situation qui ne fonctionnera pas si vous avez un/une asocial(e) en protagoniste -. Là peut démarrer une conversation humoristique où ils se moquent des retard des trams. À partir de ce moment là, ils commencent à y avoir une sympathie entre eux, et ils deviennent au fur et à mesure "amis" (pas forcément très proches, c'est leur première rencontre hein x))
Bien sûr, il est peu probable que cela arrive dans la vie réelle, mais une fiction reste quelque chose de surréaliste (sauf si c'est inspiré de faits réels, et là la question des dialogues ne se posent pas, vu que l'auteur l'a vécu), on peut donc se permettre d'intégrer ça de façon un peu irréaliste, du moment que ça ne fait pas trop étrange non plus. 

Sinon, globalement, pour les dialogues, il n'y a pas vraiment de conseils à donner. Il y a en fait trop de possibilité pour cela. Je ne détaillerai donc pas plus cela, mais si vous avez des difficultés pour un dialogue, n'hésitez pas à me donner le contexte en commentaire, et je vous aiderai. :)
Vous pouvez aussi m'envoyer par mp sur Lapino (Aya) vos questions !

2 commentaires: