dimanche 7 décembre 2014

Conseil 6 - Faire un héros réussi

Il est parfois difficile de faire un héro qui plaît aux lecteurs. Il m'est d'ailleurs déjà arrivé, à plusieurs reprises, d'aimer un scénario, mais de détester le personnage principal ! Il y a plusieurs techniques faîtes pour faire aimer le personnage, ou pour le faire détester. Elles sont notamment utilisées dans les films, comme dans les Disney, où ils vont nous montrer un personnage sous le point de vue des personnes qui ne l'aiment pas, pour qu'on est le même avis, et qu'on ne l'aime pas non plus.
Cela dit, pour faire apprécier un personnage, c'est souvent plus difficile ! Les lecteurs détestent souvent le même genre de personnage, mais leurs préférences sont plus variées ! Certains aiment un protagoniste puissant, l'autre mignon, etc. C'est comme le scénario : ça ne peut pas plaire pas à tout le monde, et si on le fait trop large, ce sera un bide absolu. Pour avoir un caractère réussit, le lecteur doit comprendre le personnage. Un personnage que l'on comprend n'est pas forcément un personnage que l'on apprécie, mais on peut continuer une fiction avec un héro que l'on n'aime pas, du moment qu'on suit son raisonnement. 

Par exemple, on ne peut pas donner à un personnage un caractère froid sans raison : que ce soit un évènement de son passé, une promesse, ou bien un évènement de son présent, il faut une raison. Même un personnage qui n'arrête pas de sourire, ce n'est pas naturel. Il faut toujours une raison à un caractère, et sachez qu'il n'y a aucun caractère sans raison. Un caractère "normal", "basique", ça n'existe pas. Une personne basique, qui sourit quand c'est drôle, et qui pleure quand c'est triste, a elle-même une raison d'être si normale, justement.

Pour qu'un personnage plaise, il y a plusieurs solutions :

- Le lecteur doit se reconnaître dedans (faire un personnage réaliste, par exemple, aide pas mal). Mais attention : il vaut mieux éviter lorsqu'on fait une fiction avec des combats, ou ce genre de choses. Un personnage réaliste, donc craintif, aura plutôt l'air d'une mauviette inutile aux yeux des lecteurs que l'air d'un personnage réaliste.


- Le lecteur doit y voir son idéal ; ce genre de héro plaît à tout le monde ! Mais tout le monde n'a pas le même idéal, alors tout dépend du type de fiction. Lors d'une fiction mystérieuse, l'idéal du lecteur sera un héro intelligent. Lors d'une romance, une fille mignonne et/ou un personnage mystérieux. Ce sont, certes, des clichés, mais ce genre de héros est souvent apprécié. Lors d'une fiction de combat, il faut faire un personnage puissant (ou faible, qui a en fait un grand pouvoir en lui ; bien que ce soit encore une fois un cliché, c'est très aimé des lecteurs).


- Le lecteur doit être étonné par le personnage ; un personnage prévisible n'est pas amusant ! Il doit faire des actions imprévisibles, ou avoir un raisonnement un peu décalé. Cela plaît souvent.


- Le personnage doit avoir un but précis ; que ce soit draguer un personnage, détruire la terre, sauver la planète ou faire un monde meilleur, un héro doit avoir un but spécifique, si possible dur à atteindre. Si son objectif est de manger des pâtes tous les jours, c'est certes original, mais pas très attirant. Faîtes donc en sorte de faire un but précis, tout en ne tombant pas dans les clichés les plus désagréables (voir mon article sur les clichés). Le but ne doit pas paraître impossible par rapport à la puissance du personne ! Sinon, on tombera dans les clichés d'un personnage nul qui deviendra fort au fur-et-à-mesure de perdre, et c'est quelque chose de trop vu.

Voilà, voilà ! Bonne chance à vous, dans votre écriture de fictions !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire